November 24, 2016

Hommages

Editorial

Par Jean-Yves Le Gall, Président du CNES 

Hubert Curien a été le cinquième Président du CNES, de 1976 à 1984. Durant cette période, ont vu le jour et se sont concrétisés les projets qui ont fait du CNES, un établissement connu et reconnu dans le monde entier : Ariane bien sûr, dont il a vécu le premier lancement le 24 décembre 1979 et dont il a fait décider les versions successives jusqu’à Ariane 5 ; les sciences spatiales, au sein desquelles notre communauté scientifique brille depuis leur origine ; l’observation de la Terre, avec les satellites Spot qui ont installé la France aux avant-postes sur l’échiquier mondial, tant dans le domaine civil que militaire ; et les télécommunications spatiales, qui ont donné à l’industrie française un savoir-faire qu’elle exporte dans le monde entier.

L’héritage d’Hubert Curien est considérable dans le secteur spatial et nombre de ses convictions profondes ont façonné la culture de notre établissement. L’excellence scientifique et technique qui fait partie de notre ADN, la construction européenne, l’ouverture aux partenariats avec la Défense ou la météorologie, la coopération internationale avec la NASA et toutes les grandes puissances spatiales de la planète, sont autant d’axes stratégiques qui structurent la vie quotidienne du CNES.

is_legall_officiel_500.jpg

Mais l’héritage d’Hubert Curien va bien au-delà du secteur spatial. Il a incarné et porté toute la recherche française, une recherche forte, confiante, rayonnante et aimée par la collectivité nationale. Ainsi s'explique l’ambition de ce site, que le CNES s'honore d'accueillir : rassembler les témoignages officiels prononcés lors de cérémonies d’hommage à sa mémoire, les regards personnels de ceux qui ont croisé son parcours professionnel et qui souhaitent en témoigner, mais aussi présenter des documents directement liés à son action, y compris dans le domaine de la diffusion de la culture scientifique et technique qui lui était si cher.

 Plus que ses élèves, nous sommes tous les enfants spirituels d'Hubert. 

Reconnaître cet héritage dans ses diverses composantes, le faire fructifier pour qu’il perdure et se développe, s’est imposé à nous tous comme une évidence. Parce que plus que ses élèves, nous sommes tous les enfants spirituels d’Hubert.

hc_curien-ariane_p13775.jpg
Discours d'Hubert Curien après le lancement Ariane L01 Credits: SYGMA/NOGUES Alain, 1979